L'EFT selon GARY CRAIG

 

Comme c'est souvent le cas, sa découverte est due à un hasard, pendant que Roger Callahan (psychologue) s'occupait du cas d'une de ses patientes, Mary, phobique de l'eau qu'il parvint à  guérir de sa phobie. Il a poursuivi ses recherches en se servant de la kinésiologie appliquée afin de déterminer quels points d'acupuncture entraient en jeu pour tel et tel problème Ainsi il a mis au point des séquences précises (des algorithmes) pour chaque émotion. D'abord il a appelé sa méthode : les " Techniques de Callahan " ensuite, il a opté pour le nom de " Thought Field Therapy " (Thérapie de Champs de Pensée). Il a obtenu des résultats cliniques remarquables avec sa technique.

Malgré les résultats brillants et efficaces, il y avait quelques problèmes. Le test musculaire pour connaître les points d'acupuncture appropriés est une procédure un peu lourde et doit être effectuée par un expert. Il ne s'agit donc pas d'une technique d'auto-guérison. La question s'est alors posée ; pourquoi ne pas tapoter tous les points d'acupressure ? On pourrait alors être sûr de ne rien négliger et, en outre, faire l'économie du test des muscles. Plusieurs des élèves de Roger Callahan se sont posés cette même question. Différentes approches ont été élaborées et utilisées, mais celle de Gary Craig a presque d'emblée apporté la réponse la plus complète.

Gary Graig est un coach de développement personnel, ingénieur diplômé de Stanford. Sa méthode a commencé à se faire connaître vers le milieu des années 1990.

Son succès est dû à sa simplicité d'emploi, sa rapidité d'exécution et ses résultats.Une fois l'EFT mis au point, le chercheur de Stanford a mené une expérience longue de six jours sur des vétérans de la guerre du Vietnam qui étaient incapables de réfréner les terribles souvenirs de ce qu'ils avaient pu voir pendant leur service sur place. Toutes ces personnes avaient déjà suivi de longues et coûteuses thérapies, et prenaient régulièrement des médicaments, notamment contre les insomnies provoquées par des maux de tête, des phobies diverses, des crises d'angoisse et bien d'autres troubles émotionnels. Leurs médecins les considéraient comme des cas perdus d'avance, qu'ils étaient capables de soulager à l'aide de lourdes prescriptions, mais certainement pas de guérir. Pourtant, après moins d'une semaine passée aux côtés de Gary Craig et l'EFT, ils ont enfin réussi à abandonner les cauchemars qui les avaient suivis depuis le Vietnam, ainsi qu'à éliminer leurs troubles émotionnels. Peu après, ils ont pu arrêter les médicaments et laisser de côté la partie la plus sombre de leur existence, afin de finalement profiter d'une vie normale.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×